Quel est le sujet de cette initiative ?

L’Initiative populaire fédérale « Pas d’élevage intensif en Suisse » demande la fin de la détention industrielle d’animaux de rente dans notre pays. Elle ouvre la voie vers la consommation consciente de produits animaux produits de façon équitable – pour le bien des animaux, des humains et de l’environnement. Pour une agriculture suisse qui ménage les ressources et s’engage pour une production respectueuse des animaux et proche de la nature.

L’agriculture suisse se voit confrontée à la tendance planétaire de l’intensification et de la concentration de la production animale. Les petites exploitations agricoles ne peuvent que difficilement faire face à la pression sur les prix. Elles doivent produire toujours plus de viande pour de moins en moins d’argent. Et simultanément, les « fabriques d’animaux » jaillissent du sol, le bien-être des animaux y est bafoué, des antibiotiques y sont administrés de façon routinière et d’énormes quantités de fourrage sont importées. Nous devons changer cela !

Explication de l’initiative

Abonner l'infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour rester informé-e de l’avancement de l’initiative !

Triplement problématique

L’exploitation industrielle des animaux de rente est effroyable pour les animaux, les humains et l’environnement.

Souffrance animale

L’élevage intensif fait énormément souffrir les animaux. De grands groupes d’animaux sont détenus dans un petit espace. Leurs besoins de base sont ignorés.

Santé

L’élevage intensif nuit à la santé humaine. En Suisse, près de 50 tonnes d’antibiotiques sont administrées aux animaux. Cela nous nuit aussi à nous les humains.

Environnement

L’élevage intensif utilise les ressources de façon très inefficace et pollue l’air et l’eau. Leurs énormes émissions de gaz à effet de serre accentuent en outre le changement climatique.

Triplement problématique

L’exploitation industrielle des animaux de rente est effroyable pour les animaux, les humains et l’environnement.

Souffrance animale

L’élevage intensif fait énormément souffrir les animaux. De grands groupes d’animaux sont détenus dans un petit espace. Leurs besoins de base sont ignorés.

Santé

L’élevage intensif nuit à la santé humaine. En Suisse, près de 50 tonnes d’antibiotiques sont administrées aux animaux. Cela nous nuit aussi à nous les humains.

Environnement

L’élevage intensif utilise les ressources de façon très inefficace et pollue l’air et l’eau. Leurs énormes émissions de gaz à effet de serre accentuent en outre le changement climatique.

Faire un don

Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons gagner une initiative nationale. C’est pour cela que nous avons besoin de votre soutien ! Faites partie d’un mouvement dans toute la Suisse qui s’engage pour un élevage durable – pour les animaux, les humains et l’environnement. Merci de tout coeur pour votre engagement !

Faire un don
Viktor Giacobbo
artiste de cabaret et présentateur

L’élevage intensif est une forme de cruauté institutionnalisée envers les animaux pour la production de produits carnés de qualité inférieure. C’est pourquoi je suis également favorable à l’initiative en tant que mangeur de viande occasionnel.

Anja Zeidler
influenceuse et autrice

Même si je peux comprendre que les gens préfèrent ne pas regarder l’élévage intensif, je trouve incompréhensible qu’il n’ait pas été aboli il y a longtemps.

Anna Rossinelli
chanteuse et compositrice

Nous devons de toute urgence reprendre conscience que la consommation de viande est quelque chose de spécial et non quelque chose de quotidien. Toute personne qui mange de la viande doit le faire avec modération.

Thomas Meyer
écrivain

L’élévage intensif devrait être aboli car il constitue un crime contre la vie.

Articles et communiqués de presse actuels