Aperçu de nos revendications

L’initiative contre l’élevage intensif exige la fin de la production animale industrielle en Suisse. Elle ouvre la voie vers une agriculture tournée vers l’avenir. Comme la plupart des exploitations agricoles suisses le prouve chaque jour, une production respectueuse des animaux et préservant les ressources est possible. Cependant, une grande partie des animaux vivent leur courte vie dans de grandes exploitations d’engraissement semblables à des usines. C’est là que l’initiative entre en jeu.

REVENDICATION 1

Hébergement et soins respectueux

La plupart des animaux d’élevage passent la majeure partie de leur vie sur des sols en béton et n’ont presque aucune possibilité de s’occuper. L’initiative demande que tous les animaux puissent vivre selon leurs besoins.

  • Plus d'espace pour chaque animal
  • Litières pour tous les animaux
  • Possibilités de jouer
  • Alimentation adaptée aux animaux
Hébergement et soins respectueux
REVENDICATION 2

Accès à l’extérieur

Seuls 12 % des animaux ont un accès régulier à l’extérieur (programme SRPA). L’initiative demande un accès quotidien à l’extérieur pour tous les animaux. Cela implique d’abandonner la sélection de races à croissance rapide, qui engendre des animaux qui ne peuvent plus se mouvoir correctement.

  • Accès quotidien au pâturage
  • Races à croissance plus lente
Accès à l’extérieur
REVENDICATION 3

Abattage moins douloureux

Pendant leur trajet vers l’abattoir, les animaux sont soumis à un stress intense. Ils sont ensuite étourdis avec des méthodes sujettes aux erreurs. L’initiative demande des méthodes d’abattage dont la priorité absolue est l’absence de souffrance.

  • Itinéraires de transport courts
  • Processus d’étourdissement mieux contrôlés
  • Méthodes d'abattage sans douleur
Abattage moins douloureux
REVENDICATION 4

Taille maximale des groupes par étable

Un bâtiment peut détenir jusqu’à 27 000 poulets ou 1 500 cochons. Il y est pratiquement impossible d’apporter un soin individuel aux animaux. Beaucoup meurent sans qu’on ne le remarque. L’initiative demande une forte réduction de la taille des groupes.

  • Groupes de taille réduite
  • Moins d’animaux par hectare de pâturage
Taille maximale des groupes par étable
REVENDICATION 5

Réglementation des importations

Les agriculteurs et agricultrices suisses sont en concurrence avec des exploitations étrangères qui ne se préoccupent pas du bien-être animal. L’initiative demande que les produits d’origine animale importés satisfassent aux nouvelles normes suisses.

  • Pas d’importations d’animaux ni de produits d’origine animale produits par des méthodes interdites en Suisse
Réglementation des importations
«Les animaux ne sont pas une marchandise mais des êtres vivants qui sentent et ressentent! Leurs besoins fondamentaux doivent être préservés.»
Léonore Porchet – conseillère nationale Vert·es

Inscrivez-vous à la newsletter

Avec notre newsletter, vous serez informé·e des dernières actualités concernant l’initiative ainsi que des actions et des événements en lien avec la campagne. Les informations concernant votre adresse sont facultatives.

En vous inscrivant à notre newsletter, vous acceptez notre déclaration de protection des données.

Comment puis-je aider ?

Pour que nous puissions atteindre un maximum de personnes avec nos arguments, nous avons besoin de votre soutien. Que ce soit grâce à un don, un drapeau à votre balcon ou en vous engageant à nos côtés : avec votre aide, nous ancrons la dignité animale dans la Constitution et posons les jalons d’une agriculture tournée vers l’avenir. Un grand merci !